» Ma démarche

Ma démarche

Anti clichés

« Résister aux interprétations habituelles »: Voilà qui pourrait constituer, en une brève phrase, le leitmotiv de ces séries photographiques. Non, les supporters ne sont pas forcément violents ou racistes, ni les rockeurs forcément drogués ou alcooliques.

Soyons ludiquement Magrittéens, si l’on s’autorise à imaginer une telle démarche: Les clichés présentés sur ce site ne sont pas des « clichés ».

La pipe de Magritte est bien une pipe, si le spectateur puise dans ses représentations habituelles d’interprétation. L’objet peint sera alors interprété avec les clefs de l’histoire de l’art et de la culture traditionnelle. Or Magritte ne donne rien d’autre à voir que l’objet en tant que tel: ni allégorie, ni symbole… La peinture fait émerger l’objet pipe dans sa banalité, et rend la vision de l’œuvre énigmatique.

De même, si le spectateur de ces photos pense machinalement que ces séries montrent davantage que la réalité de ces milieux, alors la démarche est un échec. L’image donnée à voir ne renverra qu’aux interprétations et présupposés des spectateurs. Le cliché photographique est un « cliché ». La pipe est une pipe.

Renouveler la lecture de ces images, c’est se trouver confronté à la sincérité première qui émane des corps et des situations, et les prendre en compte pour eux-mêmes, sans y coller les stéréotypes souvent colportés.

Posture Anti clichés. Résolument éveilleuse de consciences. « J’ouvre mon univers aux curieux qui veulent changer leur opinion, aller plus loin que les clichés« , développe Merry.

 

 

Le photographe ne joue pas d’artifices pour changer l’idée générale sur ces milieux, mais se limite à prendre des photos, puisque « ces milieux en eux-mêmes, estime t-il, démentent les préjugés« . « La réalité parle d’elle-même: je suis témoin et je transmet ces images et la vérité qu’elles portent au public ». Sa volonté est de revenir à l’essence même du reportage, sans dénaturer, travestir ou trahir le réel.

L‘ambition de ces séries est donc de produire des images qui donnent à penser, précisément en les arrachant à leur interprétation habituelle. Ces photographies s’en prennent à certaines « habitudes de lecture », qui coupent court aux interrogations que l’artiste s’efforcerait pourtant de susciter.

Up